Réduire les envies de sucré

Nous avons besoin du sucre pour produire de l'énergie et nourrir notre cerveau mais le sucre est aussi, pour beaucoup, synonyme de plaisir. De plus, nous sommes programmés pour aimer la saveur… Certes le sucre apporte du plaisir, apaise, etc… raisons pour lesquelles nous éprouvons le besoin, parfois compulsif, d’en consommer. Mais trop de sucre nuit à la santé car l'organisme n’arrive plus à l'éliminer, ce qui peut conduire au surpoids, à l’obésité et au diabète de type 2.

Lorsque vous mangez des sucres simples (pâtisseries, confiseries, chocolat, fruits, etc..), en particulier entre les repas, le sucre passe rapidement dans le sang, ce qui crée un pic du taux de sucre dans le sang. Ce pic est automatiquement suivi d’une chute qui est proportionnelle : plus le pic est élevé et rapide, plus la chute est importante. Or, c’est quand le taux de sucre dans le sang est au plus bas que le corps en réclame à nouveau. Ceci explique les envies de sucre toutes les 2 à 3 heures. Zuccarin, en limitant le passage du sucre dans le sang, diminue la hauteur de ce pic et donc l’importance de la chute, ce qui permet petit à petit de couper les envies de sucres et de grignotages.


Le sucre est présent partout dans les fruits, le miel, les bonbons, les gâteaux et il se dissimule dans de nombreux produits alimentaires. Il est bien sur recommandé de limiter la consommation de produits riches en sucre car plus on en mange, plus on en a envie. C’est un cercle vicieux.

Le glucose (sucre), LE carburant de l'organisme, provient de deux sources : des aliments riches en sucre que l'on ingère (glucides) et du foie, qui stocke le glucose après un repas, et le déverse dans le sang au besoin.

Parmi les aliments ou substances qui provoquent une hypoglycémie et poussent au grignotage on peut citer : Tous les aliments contenant des sucres industriels raffinés (barres chocolatées, sauces...), le café, le thé noir, la nicotine des cigarettes (provoquent un pic glycémique, puis un contrecoup), l'alcool (abaisse la glycémie directement).

La feuille de Mûrier Japonais permet
de diminuer le passage du sucre dans le sang

Les feuilles de Murier sont utilisées dans les médecines traditionnelles depuis des millénaires et les japonais les boivent en thé depuis plus de 700 ans.

Des scientifiques se sont récemment intéressés au sujet, en particulier au composé naturel présent dans les feuilles de Murier appelé 1-deoxynojirimycine ou plus simplement DNJ. Toutes les études démontrent que c’est la DNJ (à 12mg / jour) qui ralentit le passage du sucre dans le sang, d’où l’importance d’utiliser uniquement un extrait de Feuille de Mûrier Blanc standardisé en DNJ !

Comment fonctionne
la molécule DNJ (1-deoxynojirimycine) ?

Glucose

icon-stop

1-deoxynojirimycine

icon-sang

De façon générale, des enzymes spécifiques appelées glucosidases coupent les glucides (grosses molécules) en glucose (plus petites molécules) afin qu’il puisse être absorbé par la muqueuse intestinale et ainsi passer dans le sang.
La DNJ inhibe l’action des glucosidases.

Cette inhibition, partielle, a pour conséquence de diminuer le pic sanguin de glycémie consécutif à l’absorption des glucides alimentaires.

C’est probablement la grande similitude de structure de la DNJ avec le glucose qui explique cet effet particulièrement bénéfique.

L’extrait végétal spécifique de feuilles de mûrier utilisé dans Zuccarin est standardisé à 2% de DNJ. Cet apport optimal en DNJ correspond aux doses utilisées dans les études scientifiques (1200 mg / jour) démontrant son efficacité à réduire l’absorption sanguine des glucides alimentaires (en limitant leur transformation en glucose).

Votre avis sur Zuccarin

avis-zuccarin-murier
  • Il y a 4 an

    Dès les premières semaines, ça a marché. Je ne grignotais plus n’importe quoi et je n’éprouvais plus l’envie de manger à longueur de journée. Alors j’ai continué et les kilos ses sont enfuis, assez vite même. Je n’avais plus l’impression de faire un régime mais inconsciemment je mangeais mieux, plus équilibré, n’ayant plus l’obsession du sucre et des féculents.

    Rating: 5
  • Il y a 3 an

    J’utilise le produit depuis un mois Extra fort, en obésité je devais vite trouver une solution pour en finir avec cet emprisonnement alimentaire. Je m’explique : J’arrivais à manger équilibré au repas; mais en sortant de table il ma fallait toujours une chose très sucrée, sauf que le sucre appelle le sucre et du carré de chocolat je passais à la tablette. Je pouvais remplacer un repas par des paquets de biscuits, bonbons etc… et à force les kilos se sont installés. Tous les lundis matins j’essayais de commencer un régime mais j’avais continuellement des rages de sucre, je pouvais consommer des grosses quantités de sucre à m’en faire peur. J’étais épuisée dès le réveil, je n’avais aucune énergie pour faire quoi que ce soit. Du jour au j’ai commencé Zuccarin, tout à véritablement changé, terminé les rages de sucre, je n’arrive même pas à comprendre pourquoi j’en ingurgitais autant. Je continue à manger équilibré et je me suis inscrite à une salle de sport, j’essaye de tenir un rythme de 3 fois par semaine. Sincèrement et croyez moi sur parole que c’est un très bon produit, pour moi c’est le produit qui va me permettre de perdre cette surcharge pondérale sans passer par la chirurgie. Le seul inconvénient est le prix car pour les gens obèses ils doivent malheureusement faire une longue cure.

    Rating: 5

Partagez votre avis

Newsletter
Zuccarin

cta-icon

Recevez toute l'actualité de Zuccarin et des promotions exceptionnelles (et rien d'autre) en vous inscrivant à notre newsletter :